Le Chant du Rossignol – Kristin Hannah

« France, 1939. Dans un village de la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari, qui part au front, et se retrouve seule avec sa fille. Très vite, elle est forcée d’accueillir un officier allemand sous son toit. Elle choisit de protéger sa fille avant tout, quel qu’en soit le prix…
Sa sœur cadette, Isabelle, dix-huit ans, s’installe à Paris le jour de l’entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d’idéaux, elle s’engage dans la Résistance sous le nom de code «  Le Rossignol  ».
Deux sœurs, deux destins, chacune jouant sa propre survie dans la France occupée par les nazis. Véritable best-seller aux Étas-Unis (un million d’exemplaires vendus), Le Chant du Rossignol est un grand roman sur l’amour, la liberté, les idéaux et sur le rôle des femmes pendant la guerre. « 

Après avoir terminé Le Signal de Maxime Chattam, je me suis plongée dans ce roman qui me faisait envie depuis sa sortie en 2016. Ce fut un réel coup de cœur!

Une lecture qui donne à réfléchir.

On suit l’histoire de deux sœurs que tout oppose: Vianne, l’aîné, est mère de famille, calme, douce et réfléchie; Isabelle, la cadette, est impulsive et rebelle. Ce roman, écrit par une Américaine, dépeint avec beaucoup de réalisme le rôle des femmes sous le régime de Vichy. Vianne est forcée d’accueillir un officier allemand sous son toit, et découvre que dans l’ennemi on peut parfois trouver un ami. Pourtant, elle ne peut rester insensible face aux atrocités commises par les Nazis et prendra part dans la résistance. Isabelle, elle, effectuera des missions sous le nom de code « Le Rossignol », et vivra dans la peur constante d’être découverte.

Ce roman traite d’amour, d’amitié, de pardon, de secrets et surtout, de courage. Aussi addictif que bouleversant, je le conseille à tous. L’écriture est simple mais fluide et la narration est maîtrisée à tel point que l’on ne s’ennuie jamais. C’est un livre profond qui nous fait nous poser beaucoup de questions; à chaque page, je n’ai pu m’empêcher de me demander: « Qu’est-ce que j’aurai fait à leur place? »

Prochain update lecture: Olga de Bernhard Schlink

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s